Ki & Hi, T1 : Deux Frères - Kevin Tran et Fanny Antigny

Ki & Hi, T1 : Deux Frères – Kevin Tran et Fanny Antigny

Chroniques,  Littérature

Pour Noël 2018, mon super chéri m’a offert les trois premiers tomes de la série de mangas Ki & Hi de Kevin Tran et Fanny Antigny. À ce moment j’étais en congé maternité et je me suis immédiatement lancée dans le premier tome. Ça faisait très longtemps que je voulais les lire, donc j’étais très contente d’enfin les avoir en ma possession !

L’œuvre en bref

 

Titre original : Ki & Hi, T1 : Deux Frères
Titre français : Ki & Hi, T1 : Deux Frères
Auteur : Kevin Tran
Dessinatrice : Fanny Antigny
Pays : France
Éditeur : Michel Lafon
Date de parution : 20 octobre 2016
Nombre de pages : 200
Prix : 9,95€

Ki et Hi sont deux frères complètement barrés qui font les quatre cents coups dans le plus petit village d’un royaume en forme de panda. Le premier est grand, gros et adore martyriser le second, petit, maigrichon, mais prêt à tout pour se venger de la manière la plus sournoise possible ! Qu’il s’agisse de dévaliser un restaurant de sushis à volonté, de s’affronter lors d’un intense match de basket ou au contraire de s’allier pour protéger le village, ce manga retrace, au travers de multiples histoires courtes, toutes les nuances qui existent dans une relation entre frères.

Ce que j’en ai pensé

Dès l’annonce de Kevin sur sa chaîne YouTube Le Rire Jaune, j’ai voulu lire ce premier tome de Ki & Hi. Pour moi c’est important de soutenir le travail d’une personne qu’on aime bien, et c’est pour ça que je voulais l’acheter. Et si ce premier tome me plaisait, alors acheter les suivants. Bon, finalement, j’ai eu les trois premiers tomes d’un coup, mais vous voyez l’idée.

J’ai pris plaisir à lire Ki & Hi, même si je n’ai pas retrouvé ce que j’aime dans la personnalité de Kevin à la base – mais bon, après tout, personne n’a dit que Ki et Hi étaient la retranscription en manga de Kevin et son frère Henry… On a droit à quelques private jokes que j’ai pu saisir car je suis la chaîne Le Rire Jaune depuis quasiment le début, mais je trouve ça dommage, car les personnes qui tombent par hasard sur le manga sans connaitre la chaîne ne vont pas comprendre.

Côté dessin, c’est tout simplement efficace. Le strict minimum pour bien suivre les histoires, les décors sont donc quasi-inexistants. C’est dommage, mais d’un autre côté, ça fonctionne. Je n’ai pas encore lu la suite, mais paraît-il que les auteurs ont pris en compte cette remarque pour la suite, j’ai hâte de voir l’évolution à ce niveau.

Même si le côté « gag » peut être vu comme ringard, je pense qu’il peut être un premier pas dans le manga pour les non-initiés (a.k.a. moi), il ne m’a pas gêné outre mesure. J’ai bien aimé les idées de certains chapitres, comme celui où on doit faire des choix qui influencent la suite, à la manière d’un livre « dont vous êtes le héros », malheureusement ça n’a pas pris sur moi car je me suis vite ennuyée (mais j’ai aimé l’idée en tout cas). Nous avons également un chapitre que j’ai adoré, celui où les personnages principaux regardent des vidéos de la chaîne Le Rire Jaune (mais il faut connaître la chaîne pour apprécier le chapitre).

Finalement, mon ressenti global se résume à… Une lecture fluide mais pas transcendante avec de nombreux axes d’amélioration pour les tomes suivants.

La citation de la fin

Retenez bien cela les enfants ! Peu importe ce que vous faites dans la vie, que vous soyez bons ou moyens… si vous le faites de tout votre coeur, il y aura des personnes pour vous suivre et vous encourager !

Ki & Hi, T1

Laisser un commentaire